Qu’est ce que l’ESS ?

L’ESS : vous allez en entendre parler, il est temps de s’informer!

l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) c’est :

Des entreprises :
La notion d’Economie Sociale et Solidaire est une notion qui englobe un secteur d’activité économique représentant 10% des entreprises en France. Regroupant aussi bien les associations, que les coopératives, les mutuelles et les fondations les entreprises de l’ESS partagent des principes communs.

Des principes :
- Répondre aux besoins humains : L’ESS c’est l’humain d’abord! Les entreprises et leurs salariés se fixent comme finalité la promotion de l’intérêt collectif et général. L’objectif est de répondre aux besoins des personnes, contribuer au développement local et à l’emploi durable et solidaire, sont des objectifs qui s’articulent avec la rentabilité économique.
- Libre adhésion : Toute personne peut participer, adhérer et prendre des responsabilités dans un mouvement ou dans une entreprise de l’ESS.
- Gouvernance démocratique : Le fonctionnement démocratique d’une entreprise de l’ESS se traduit par l’élection de ses dirigeants et la prise de décision collective sur le principe « une personne = une voix ».
- Le profit un moyen, pas une finalité : Lorsque l’entreprise dégage des profits ils sont réinvestis dans le développement de projets, pas à rémunérer le capital. Les fonds propres ne sont pas partageables. Le profit est un moyen d’améliorer le quotidien et non le but à atteindre.

Des statuts :
4 types d’entreprises composent l’Economie Sociale et Solidaire
– les Associations
: sont des groupements de personnes volontaires réunies autour d’un projet commun ou d’activités sans chercher à réaliser des bénéfices.
- les Coopératives : sont des associations autonomes de personnes volontairement réunies pour satisfaire des besoins au moyen d’une entreprise dont la propriété est collective et où le pouvoir est géré collectivement.

- les Mutuelles : sont des groupements volontaires de personnes ayant pour finalité de répartir collectivement les coûts de la prévention et de la réparation des risques auxquels elles sont soumises.
- les Fondations : sont des actes par lesquels une ou plusieurs personnes physiques ou morales décident de l’affectation de biens, droits ou ressources à la réalisation d’une oeuvre d’intérêt général à but non-lucratif.

Des emplois:
Le dynamisme de ce secteur repose sur les emplois qu’il créé sur tout le territoire. Aujourd’hui près de 2,5 millions de salariés travaillent dans une entreprise de l’ESS, soit 1 salarié sur 10. Sur les dix dernières années, l’ESS a créé 440 000 emplois nouveaux, en croissance de 23%. Dans le même temps, l’ensemble de l’emploi privé n’augmentait que de 7 %.

Tier-Secteur
:
L’Economie Sociale et Solidaire se situe à l’intersection de l’économie marchande (dite classique) et de l’économie publique. Elle partage avec la sphère privée le fait d’être une activité d’initiative privée et avec la sphère publique l’intérêt collectif voire général des projets.

Chiffres Clés :
Et pour ceux qui veulent en savoir plus sur les chiffres l’Observatoire de la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire des Pays de la Loire est là pour vous renseigner.